Awladi

Devenir l'aîné, pas facile !

Devenir l'aîné, pas facile !

Quel bonheur d’attendre un second bébé ! Seule ombre au tableau : l’idée d’annoncer à votre « grand », adoré et jusqu’ici unique, qu’il faudra faire un peu de place…

Vous, ses parents, vous êtes totalement ravis de cette nouvelle grossesse. Votre enfant, lui… vous n’en savez trop rien. Vous craignez que l’arrivée d’un petit deuxième le déstabilise en lui faisant perdre son statut privilégié d’enfant « unique ». Face aux changements qu’il pressent, il est possible qu’il manifeste une soudaine agressivité ou de l’indifférence.

Comment lui annoncer qu'il va devenir l'aîné ?

  • Tâtez le terrain. L’intuition des enfants réserve bien des surprises, dont celle de deviner l’existence de la « petite graine » dans le ventre de sa maman.
  • Il est même possible que votre enfant touche fréquemment ce dernier et se montre particulièrement câlin avant même que vous soyez au courant qu’un bébé s’annonce ! Parlez-lui de cette grossesse dès qu’elle est certaine.
  • Mieux vaut attendre les trois premiers mois qui peuvent malheureusement réserver de mauvaises surprises.
  • Ne l’obligez pas à se réjouir. Donnez-lui du temps. Viendra le moment où, de lui-même, il vous posera des questions. Vous en profiterez alors pour le rassurer, par exemple en lui lisant des livres qui lui sont destinés sur l’arrivée du second.
  • Faites-lui partager son expérience avec d’autres enfants. Comment ? En lui faisant remarquer par exemple que la maman d’un de ses petits camarades est, elle aussi, enceinte ou vient d’avoir un bébé. Votre enfant aura peut-être envie d’en parler avec ce copain dans la même situation que lui. Vous pouvez aussi proposer à l’institutrice d’aborder le sujet en classe. Votre enfant a sûrement plus d’un ou une camarade de classe devenu grand frère ou grande sœur avant lui.

Une première rencontre capitale

  • Lorsqu’on demande à des enfants de 3-4 ans où ils seront le jour où le bébé va sortir, il n’est pas rare de les entendre dire : « Avec papa et maman. » Visitez la maternité avec lui, s’il y est autorisé, quelques semaines avant la naissance. Ce sera l’occasion de lui dire que sa maman va y venir quelques jours, sans lui, quand le bébé sortira du ventre. Bien sûr, il viendra le voir après la naissance.
  • Ne l’éloignez pas de la maison le jour de la naissance. Essayez de vous organiser pour qu’il reste chez vous. Faire partir un enfant quelques jours à ce moment n’est généralement pas bien vécu. Si vous ne pouvez pas faire autrement, il est important de lui expliquer pourquoi. Préparez la première visite à la maternité. Un aîné qui rentre dans la chambre – s’il y est autorisé – et voit tout le monde autour du berceau, se sentira exclu. Il aura l’impression de ne pas compter pour vous ses parents.
  • Il est donc important qu’il voit le bébé seulement entouré de vous deux pour cette première fois. Il pourra ensuite aller chercher les visiteurs dans le couloir et leur présenter son petit frère ou sa petite sœur.

Bien organiser le retour à la maison

C’est souvent à ce moment que les choses se corsent.

  • A cet âge, votre enfant est encore très fusionnel avec vous. Mais voilà : vous avez beaucoup moins de temps pour lui. D’où son mécontentement. S’il ne sait pas encore l’exprimer verbalement, il possède d’autres moyens : se remettre à parler bébé, redemander le biberon ou la tétine (ou les deux), refaire pipi au lit… Une régression classique.
  • Consacrez du temps rien qu’à votre aîné. Prenez tous les jours un moment pour jouer en tête à tête avec votre aîné, lui lire un livre ou lui raconter des histoires. La menace que représentait le bébé se dissipera peu à peu et votre grand se sentira de plus en plus à l’aise dans son nouveau statut : l’aîné de la famille que ses parents aiment « autant » que le nouveau bébé.
Purée épinard bébé

Purée épinard bébé

Que cuisiner pour bébé ? Découvrez la recette Purée d’épinards adaptée aux besoins nutritionnels des bébés dès 4-6 mois !

Mon enfant entend mal

Mon enfant entend mal

Vous avez l’impression que votre enfant vous entend moins bien. Lorsque vous l’appelez pour passer à table, vous devez vous répéter pour qu’il réponde.

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on tumblr