Awladi

Mon enfant a un plâtre

Mon enfant a un plâtre

Les fractures sont fréquentes chez les petits, heureusement, rarement graves. Mais votre enfant doit garder son plâtre suffisamment longtemps – généralement quatre semaines – pour éviter les récidives. Les conseils du Dr Charles Msika, chirurgien orthopédiste.

Qui ça perturbe ?

  • Votre enfant. Il a eu mal et peur… Il est surtout gêné par ce carcan. 
  • Vous. Vous êtes sous le choc. En plus il va falloir s’organiser !

Il a mal, malgré le plâtre

Si votre enfant souffre de plus en plus, à quelques jours ou plus de la chute, il faut réagir !

Ce qu’il faut faire

  • Contactez d’urgence le chirurgien orthopédiste qui a traité votre enfant à l’hôpital. Il pourra juger nécessaire d’ouvrir le plâtre pour vérifier qu’un œdème ne s’est pas formé. 

Ce qu’il faut lui dire.

  •  « Le médecin va regarder pourquoi tu as de plus en plus mal. »  

Il se gratte, cherche à l’enlever

Votre petit contorsionniste tente de retirer son plâtre ? Le pansement est généralement très couvrant, afin de limiter ce type de « libération anticipée ». De même, en essayant d’enlever le coton de protection, en l’effritant… Votre enfant va abîmer son plâtre qui va devenir laid, peut-être mal odorant à force d’être endommagé. Plus grave, à se gratter, parfois avec un objet, il risquerait de s’écorcher. La blessure pourrait s’infecter. 

  • Passez le sèche-cheveux en position froide – très important pour éviter la sudation et la dilatation – aux extrémités du plâtre. Si la démangeaison est intolérable, proposez-lui du paracétamol. Expliquez-lui que ce sera plus agréable, et le traitement plus court, s’il ne maltraite pas son plâtre. Montrez-lui que vous en prenez grand soin en vérifiant tous les jours que l’enveloppe est intacte. 
  •  Ce qu’il faut lui dire. « Tu vas compter les dodos qui restent avant d’enlever le plâtre. ça va aller vite. Mais n’y touche pas avant qu’on rencontre le docteur. Tu veux qu’on colle des stickers dessus en attendant ? » 

Il ne tient pas en place

Avec ce plâtre à la jambe, il n’en peut plus de ne pas bouger ! Mais il est peut-être privé excessivement de liberté… A vérifier avec le médecin. 

Ce qu’il faut faire

  • Laissez-le s’autonomiser avec ses béquilles, si elles ont été prescrites. Ou jouer au parc même avec un bras dans le plâtre, en limitant tout de même les acrobaties. Votre enfant va développer des stratégies pour aller où il veut, trouver un nouvel équilibre, et bientôt se débrouiller comme un chef avec son plâtre. Le message est à faire passer à l’école auprès de la maîtresse et des dames qui surveillent la cour pour qu’elles ne lui imposent pas systématiquement de rester au calme. 

Ce qu’il faut lui dire.

  •  « Tu peux jouer avec les copains en te souvenant de ce que t’a bien dit le docteur (prendre appui ou pas sur le membre…). Essaye seulement de trouver ta limite pour ne pas tomber. N’en fais pas trop ! »
Purée épinard bébé

Purée épinard bébé

Que cuisiner pour bébé ? Découvrez la recette Purée d’épinards adaptée aux besoins nutritionnels des bébés dès 4-6 mois !

Mon enfant entend mal

Mon enfant entend mal

Vous avez l’impression que votre enfant vous entend moins bien. Lorsque vous l’appelez pour passer à table, vous devez vous répéter pour qu’il réponde.

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on tumblr